« Lis l’Evangile et laisse Jésus agir en toi » (Témoignage d’Ana-Maria dans le Journal Paroissial de Dores)

Voilà un témoignage qui a été écrit pour la « Caminhada Paroquial » de juin 2008.[1]

Un jour, le père Bruno m’a pris en stop, et j’ai commencé à lui raconter comment ma vie avait changé quand j’ai rencontré le Christ dans la lecture de l’Evangile. Il m’a demandé d’écrire pour la « Caminhada Paroquial », ce que j’ai fait avec joie.

J’ai 27 ans et je suis mariée, mère de deux enfants. Quand j’étais enfant et jeune, j’habitais à 100 mètres de l’Eglise, mais j’y allais par obligation, sans goût. Ma mère était catéchiste et m’emmenait à l’église, mais ça ne m’intéressait pas.

Je me suis mariée à l’église, j’ai déménagé. Là encore, j’habitais à proximité de l’église. La communauté était très accueillante, venait me rendre visite, mais je continuais à aller par obligation. Le début de mon mariage a été très difficile. Nous nous sommes mêmes séparés 2 fois.

Le fait que le prêtre demande systématiquement, après la proclamation de l’Evangile à la messe : « Qui accepterait de nous partager une « Parole de Vie » ? m’a provoquée a commencer à lire l’Evangile. Un jour, j’ai accepté de partager la Parole qui m’avait touchée. Je ne me souviens pas exactement laquelle ce fut, mais elle appelait à ne pas se préoccuper autant pour les choses matérielles et à chercher le Règne de Dieu. Le commentaire du prêtre m’a beaucoup touchée et s’enfilait comme un gant dans ma vie.

J’ai commencé à donner plus d’importance à la messe, à la Parole de Dieu. maintenant, je lis l’Evangile tous les jours, j’écoute l’Evangile à la télévision. La communauté m’a appelée à être ministre de la Parole et j’ai accepté. Pourtant, j’ai une heure à pied à faire pour arriver à l’église. Cela me provoque à lire encore plus la Parole de Dieu.

Ma vie en a été totalement transformée. L’amour a grandi entre nous. Aujourd’hui, il y a encore des disputes, mais cela n’a rien à voir. Nous dialoguons, la confiance a grandi entre nous et nous prions ensemble.

Dans la vie, je suis passée par des moments durs, mais quand j’ai cherché Dieu, j’ai trouvé le chemin vrai. Dieu fait des merveilles dans la vie des gens, il frappe à la porte, mais il faut encore lui ouvrir. Ce que nous désirons, Dieu nous le donne en double. Maintenant, je désire que mes fils connaissent le Christ et je dis à tout le monde : celui qui veut rencontrer le bonheur, la vie en plénitude, qu’il laisse Jésus agir dans sa vie, qu’il lise sa Parole et Le laisse entrer dans son cœur.

Anne-Marie

[1]      Journal de la Paroisse Notre Dame des Douleurs, Dores do Rio Preto, état de Espírito Santo, Brésil.

Ce contenu a été publié dans Parole de Dieu. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *