En fin de vie et réflexions sur Mourir dans la dignité

On trouvera ici la possibilité de lire les deux livres que j’ai écrits sur les soins palliatifs et les questions en rapport avec la fin de vie.

Premier livre: « En fin de vie », « Répondre aux désirs profonds des personnes

Dr Bruno Cadart,
avec la collaboration de Dr Annick Sachet et
Dr Pascale Fouassier
2004 – Editions Ressources, Laval, Québec, Canada, ISBN 2-923215-00-1

De 1983 à 1986, il m’a été donné d’être un des fondateurs des soins palliatifs et de faire une thèse qui a été publiée une première fois en 1988, sous le titre « En fin de vie » avec comme sous-titre: « Répondre aux désirs profonds des personnes. » Cette thèse qui est largement le fruit d’un travail en équipe sous la direction du Docteur Annick Sachet, avec la participation de malades, de familles, d’associations, nous a valu la médaille d’argent de la faculté de Paris et le Prix national de Gériatrie.

Etant écrite avec des non professionnels, elle est facilement lisible, d’autant plus que la réflexion s’appuie sur une quarantaine de récits. Elle a aidé nombre de soignants, mais aussi de personnes ayant à accompagner un proche ou étant eux-mêmes malades. Mais il n’est pas besoin d’être dans cette situation pour être touché par le message qu’elle porte.

Elle a été éditée une première fois à 10 000 exemplaires par les Editions du Centurion.

Elle a été rééditée en 2004 en version très enrichie et actualisée par les éditions Ressources (Laval, Québec, Canada). Elle est citée par le Docteur Jean Leonetti au cours des débats à l’Assemblée Nationale de la Loi qui porte son nom.

Elle n’est plus éditée et est disponible ici avec indication de la pagination du livre. On peut aussi s’adresser à l’auteur pour en obtenir le fichier Word. Vous la trouverez en présentation complète, et en présentation d’extraits particulièrement faciles à lire:

Des récits marquants:

Premiers accompagnements dans le service et début de la mise en place des soins palliatifs

Histoire de Mr Fort qui refusait toute alimentation et tous soins

Histoire du Père Joseph pour qui nous avons mis la plus forte dose d’antalgique et qui a présenté un problème d’hémorragie

Histoire de Mme Batéot, atteinte d’un cancer du poumon et demandant à être euthanasiée à son arrivée dans le service, avant de dire qu’elle n’avait jamais vécu aussi pleinement.

4 récits d’accompagnements de personnes atteintes de Sclérose Latérale Amyotrophique, ou maladie de Charcot, paralysie totale et inexorable jusqu’à la mort.

Des récits traduisant plus spécialement un chemin spirituel, voir de foi:

Chemin avec Soeur Françoise: « Cette maladie ne conduira pas à la mort… »

Chemin avec Père Jean: « J’ai fait gagner son paradis à quelqu’un dans le bus »

Chemin avec Père Claude: « Choisis la vie en abondance »

Chemin avec Pascale, morte à 40 ans de leucémie et découvrant la foi

Chemin avec Père André: « Je me suis mis à adorer… »

Accès chapitre par chapitre:

Préambule: Présentation de la nouvelle édition 2003 (On n’oubliera pas qu’il s’est passé près de 15 ans depuis cette édition et que les repères pour les traitements médicamenteux doivent être actualisés. Mais la base de la réflexion n’a pas changé)

Chapitre 1 : Histoires vécues

Chapitre 2: La première unité de l’hôpital Charles Foix

Chapitre 3: Un apport déterminant : l’expérience des hospices en Angleterre (bases du traitement de la douleur, et des soins palliatifs)

Chapitre 4: Abstention thérapeutique, consentement aux soins, accompagner…

Chapitre 5: Face aux demandes d’euthanasie

Chapitre 6: Quelle vérité ? (« Faut-il dire la vérité au malade? »)

Chapitre 7: Servir la possibilité d’un chemin spirituel, d’un chemin de sens

Chapitre 8: Place des familles dans l’institution

Chapitre 9: Quelques conditions pour un véritable accompagnement

Chapitre 10: A la première unité, que sommes-nous devenus 18 ans plus tard?

Pour aller plus loin

Annexes

Deuxième livre: « Réflexions sur mourir dans la dignité »

Dr Bruno Cadart, « Réflexions sur Mourir dans la Dignité », Editions Ressources, Laval, Québec, 2004, ISBN 2-923215-01-X
Accompagnement – soins palliatifs
Euthanasie – Suicide assisté
Deux conceptions d’un « mourir dans la dignité », deux écoles de pensée fondamentalement opposées. Un débat que le Dr. Bruno Cadart tente de clarifier.
D’un côté : les associations qui font la promotion de l’euthanasie et du suicide assisté au nom d’un « mourir dans la dignité » ; de l’autre, celles qui militent pour un accompagnement des malades dans la ligne du mouvement des soins palliatifs et du respect de l’interdit d’euthanasie.
Que l’on soit croyant ou non, quel est l’enjeu du débat sur l’euthanasie ? Quelle conception de la dignité sous-tend chacune des positions en présence ? Quelles sont les conséquences pour les malades et la société d’une légalisation de l’euthanasie ?
En 1997, Bruno Cadart commence ses études en médecine à Paris et se laisse toucher en profondeur par la question de la douleur, de la douleur trop souvent non traitée voire provoquée par absence de réflexion des soignants. De 1983 à 1986, il est dans le service du Dr. Annick Sachet à Ivry. Avec elle, il fait partie de ceux qui ont fondé les soins palliatifs en France et réalise une thèse très remarquée qui lui a valu la médaille d’argent de la faculté de Paris et le Prix National de Gériatrie en 1986. Editée sous le titre « En fin de vie, répondre aux désirs profonds des personnes », elle est vite devenue une référence étant diffusée à plus de 10 000 exemplaires.
De 1986 à 1990, l’auteur étudie la théologie à Lyon et réalise une maîtrise de théologie : « Quel dialogue est possible entre l’A.D.M.D. (l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité) et l’Eglise catholique sur le concept de dignité ? L’intégralité de cette maîtrise est reproduite et publiée dans ce livre sous le titre : « Réflexions sur Mourir dans la Dignité »

Réflexions sur mourir dans la dignité (texte complet)

Accès chapitre par chapitre:

Avant propos

Introduction: Mourir dans la dignité

Chapitre 1 – L’A.D.M.D., ce qu’elle est à partir de ce qu’elle dit d’elle-même (présentation très fouillée de l’A.D.M.D. à partir de ses textes des premières années)

Chapitre 2 –  L’A.D.M.D.: une conception stoïcienne de la dignité

Chapitre 3 – Une conception qui pose problème

Chapitre 4 – La conception de la dignité de l’homme de l’Eglise Catholique, telle qu’elle l’exprime dans « Gaudium et Spes »

Chapitre 5 – Deux conceptions de la dignité radicalement différentes

Chapitre 6 – Entre l’Eglise et l’A.D.M.D., un dialogue impossible ?

Conclusion

Pour qu’il y ait des prophètes qui se lèvent et parlent par rapport à la maladie alcoolique

Texte en français

Texte en malgache (Mba hisy mpaminany hijoro ka hiteny momba ny aretin’ny alikaola)

Ce contenu a été publié dans Soins Palliatifs et fin de vie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *